• Le collège

Les Brigades d’Intervention Poétique (BIP)

Préparés par leurs professeures de français, dans un collège dont les couloirs et les montées d’escaliers étaient rebaptisés du nom d’illustres poètes, les élèves de 6ème Austen, Balzac, Dickens et Flaubert, ont déclamé des poèmes dans les classes une semaine de printemps.



Ils formèrent des brigades pacifiques, autorisées à entrer de manière impromptue dans les salles de classes, les salles de permanence et les bureaux pour le plus grand étonnement et plaisir des autres élèves ou des personnels du collège.



Libre cours aux interprétations. Selon la sensibilité des élèves, certains poèmes ont été murmurés, d’autres chantés, parfois scandés dans l’esprit du Slam.



En guise de conclusion, les Brigades d’Intervention Poétique se sont retrouvées en salle polyvalente pour des joutes verbales et musicales autour de la poésie.